Installer un certificat Let’s Encrypt sur IIS

Si vous utilisez IIS et que vous voulez installer Let’s Encrypt, ce n’est pas si simple.

Avec le client “simple” pour Windows allez sur https://github.com/Lone-Coder/letsencrypt-win-simple/releases et téléchargez le zip.

Un truc est de changer le fichier web.config qui est dans le répertoire c:\inetpub\wwwroot\.well-known\acme-challenge\ avec le contenu ci-dessous:

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<configuration>  
  <system.webServer> 
       <directoryBrowse enabled="true" /> 
    <staticContent>       
      <mimeMap fileExtension="." mimeType="text/plain" />        
    </staticContent>  
  </system.webServer>
</configuration>

Ce qui permet à IIS d’ouvrir les fichiers sans extension.

NotPetya le nouveau ransomware/rançongiciel

NotPetya PetWrap Petya

NotPetya (PetWrap, Petya 2.0)arrive aujourd’hui, le remplaçant de Wannacry qui utilise la même faille pour se propager et chiffrer vos disques durs avec vos chers documents.
Il est 20h00 heure française, et il chez nous.
Pour une fois l’attaque a commencé en Ukraine et se ballade maintenant en France.

Comment faire ?

Ne payez surtout pas la rançon.
Ce n’est pas pour ne pas financer le cyberterrorisme mais tout simplement qu’un des hébergeur (POSTEO) a coupé l’adresse mail qu’ils utilisaient pour l’envoi des clés de déchiffrement.NotPetya - Cadena
Donc si vous payez, c’est sur que vous ne pourrez pas récupérer vos documents.

Le montant que les cyberpirates vous proposent de payer est de $300 mais toujours en bitcoin.

Si vous avez été contaminé, la seule solution c’est les sauvegardes car aucun service informatique ne pourra vous venir en aide pour déchiffrer. Actuellement personne n’a trouvé de failles.

Contactez-moi si vous avez besoin de sauvegardes de vos postes fixes / mobile / serveurs stephane (at) naxios point fr

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Une nouvelle cybermenace mondiale, demain la journée va être longue.

 

Mise à jour 23h25:L’anssi alerte sur la menace et aussi sur ce lien le détail technique