Mise à jour de Backup Exec 2012 vers Backup Exec 2014

Mise à jour vers Backup Exec 2014

Maintenant que Backup Exec 2014 est sorti, il est temps de faire la mise à jour de notre ancienne version de Backup Exec 2012.

Pour ce billet, la machine est avec Windows 2008 R2 64bits et le role hyperV installé avec 4 VMs qui fonctionnent également.

Serveur IBM
16 Go de RAM
16 cores

Pour commencer, démarrage du DVD d’installation que j’ai mis beaucoup de temps à télécharger. Akamai a un peu de mal ?

image

Je choisis installer les produits

image

Puis Backup Exec

L’installer se lance

image

image

 

image

Bon problème tout n’est pas vert, regardons pourquoi !

Je note au passage qu’il fait plein de vérification avant de lancer l’installation.

Premier Warning:

L’interface de gestion par ligne de commande Backup Exec est mise en œuvre en tant que module de PowerShell 2.0 et dépend de .NET 3.5. Si vous souhaitez utiliser l’interface de gestion par ligne de commande Backup Exec, vous devez installer Windows PowerShell 2.0 et .NET 3.5 et définir la politique d’exécution de PowerShell comme moins restrictive que ‘Restricted’ (Restreint).

Je vérifie que .net 3.5 est ok

Je vérifie Powershell 2.0

image

Ca a l’air bon, il reste à vérifier la politique d’exécution de Powershell

Avec la commande Get-ExecutionPolicy

image

C’est là le hic.

Correction par la commande

Set-ExecutionPolicy RemoteSigned

Deuxième Warning

La fonction Simplified Disaster Recovery nécessite maintenant que le Kit de déploiement et d’évaluation Windows (ADK) version 8.0 soit installé pour pouvoir créer un disque Simplified Disaster Recovery ou une image (.iso). ADK version 8.0 n’est pris en charge que par Windows 2008 et les versions ultérieures. Il n’est pas nécessaire d’installer ADK maintenant. L’assistant Créer un disque de reprise après incident vous guide pour le téléchargement et l’installation d’ADK.

Le genre de warning qui sert à rien. Il manque un truc mais de toute les façons, il sera installé plus tard. Pourquoi me faire perdre du temps avec ce warning !!

 

image

 

Il faut ensuite ajouter ses licences.

image

Puis choisir les fonctions à prendre.

Je coche la case déduplication qui est le “must have” sur le produit.

image

 

Pour le choix des langues je laisse français et anglais.

image

 

Le compte de service

image

 

Le lieu de destination de l’installation

image

Le lieu de sotckage de la copie de la base de données actuelle.

image

image

 

image

image

30 minutes d’installation à attendre

image

Il est temps de prendre l’apéro

image

Voilà  c’est fait !

Ne pas oublier de décocher la case Réinitialiser le système si vous avez d’autres tâches qui tournent sur la plateforme.

 

Sans reboot impossible de lancer l’interface.

image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *