La performance dans Terminal Server – Dépannage des arrêts aléatoires, les pauses et gels.

 

  • Recherche des applications qui prennent 100 % de la CPU.
  • S’occuper des applications trop zélées.
  • Recherche des périodes où tout va au zéro.


Dépannage des arrêts aléatoires, les pauses et gels

Les blocages et arrêts intempestifs que connait TS sont les problèmes les plus difficiles à surmonter. Les causes se cachent souvent derrières des pilotes, des SP ou des fixes. Les problèmes intempestifs se résument en deux catégories :

Une application ou un process s’accapare 100 % des ressources pour un court moment Durant lequel les sessions d’utilisateurs ne répondent pas.

Le serveur « gèle » pour quelques secondes puis tout redevient normal. Pendant ce temps toutes les performances sont à zéro. Pour y faire face, procédez comme suit :

Etape 1. Fouillez le Web pour votre problème
Etape 2. Les SP, Hotfixes
Etape 3. Lancez le Moniteur de Performance

Recherche des applications qui prennent 100 % de la CPU

Ceci est évident, encore faut-il savoir exactement ce qui se produit quand le système ralentit. Est-ce que la CPU marque des pics. Si oui, il faut, il faut trouver ce qui causé ce pic. Si un profil nomade est en cours de chargement. Si un groupe d’utilisateur vient d’ouvrir des sessions. Parfois, le responsable du pic est une application ou un process.

S’occuper des applications trop zélées

Sur le marché, on peut trouver des outils de surveillance de la CPU. Voici un exemple :

*Appsense Optimizer (www.appsense.com )

*RES PowerFuse CPUShield (www.respowerfuse.com )

*TAME (www.tamedos.com )

*TMuLimit (http://www.tmurgent.com/TMuLimit.htm)

*ThreadMaster (http://threadmaster.tripod.com).

Recherche des périodes où tout va au zéro.

Les recherches fructueuses sur le Web, le patching et la mise à jour des pilotes et des firmewares contribuent à surmonter les problèmes que vous rencontrez. Cependant, si les problèmes persistent, il reste quelques pistes à explorer.

Dans certains cas, tous les indicateurs de performance plongent durant quelques seconds et tout s’arrête. Puis le système se redresse laissant à gauche de la fenêtre un vide au niveau du zéro.

Dans des cas moins extrêmes, vous ne remarquez rien d’étrange dans le monteur de performances. Dans les faits, tout pourrait sembler normal alors que les performances ont pris sérieux coup. Les paragraphes suivants tentent d’ y apporter une réponse.

Dans un cas, TS servant 25 utilisateurs, présentait des lenteurs que le moniteur de performance ne révélait pas. En fait, le ralentissement se produisait chaque fois qu’un utilisateur nomade tentait d’accéder à son dossier « Application data » redirigé à un lecteur distant. En redirigeant ce dossier du profil, le serveur ralentit à l’occasion de ces accès (fréquents).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *